COCAÏNE

Il existe différentes voies de consommation de la cocaïne : intranasale (sniffée ou reniflée), inhalée (fumée) ou injectée par voie intraveineuse. L’effet de la cocaïne se déroule en plusieurs étapes. La première étape se traduit par l’apparition rapidement progressive d’une intense euphorie. Elle renforce le comportement de consommation. L’absence de cocaïne provoque ensuite une dysrégulation hédonique marquée par un syndrome de sevrage. Les usagers peuvent gérer ce crash (« descente ») avec de l’alcool (association extrêmement fréquente chez le sujet ayant un trouble lié à l’usage de cocaïne), du cannabis, des benzodiazépines, des hypnotiques ou des opiacés par exemple. Une dépendance secondaire à l’une de ces substances psychoactives peut, ainsi, s’installer.

Bibliographie

Lejoyeux, Michel. Addictologie (French Edition) (p. 260). Elsevier Health Sciences.